Pourquoi ce projet ?

1. Augmenter la part des énergies renouvelables
dans nos sources de production d’électricité

C’est le premier objectif du projet éolien de Wavignies : participer à l’évolution du mix énergétique et faire en sorte que les énergies renouvelables y aient une place de plus en plus grande.

Le mix énergétique est la répartition des différentes sources d’énergies primaires (renouvelables et non-renouvelables) consommées pour la production des différents types d’énergies que sont l’électricité, le carburant, la chaleur, etc.

Aujourd’hui, pour faire face aux enjeux climatiques et à l’épuisement des ressources fossiles, de nombreux pays ont engagé des politiques accélérant le développement des énergies renouvelables.

L’objectif est justement de leur faire une plus grande place dans le mix énergétique. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de continuer à assurer la production d’énergie, absolument nécessaire, tout en réduisant l’impact sur le climat.

2. Contribuer à l’avenir du territoire du Plateau Picard

L’arrivée d’un parc éolien représente une opportunité pour le territoire : pour les habitants, les artisans, les entreprises, les collectivités, les associations. Tour d’horizon.

Balloide photo © EDF EN

De nouvelles activités

Le projet génère de l’activité dès aujourd’hui puisque :

  • En phase d’études et de conception, plusieurs intervenants sont implantés localement : le géomètre et l’huissier sont situés à Saint-Just-en-Chaussée, le bureau d’études environnementales est à Cuvilly, l’association environnementale est à Amiens, le prestataire de l’installateur du mât de mesure du vent est un entrepreneur de Catillon, etc.
  • Pendant la construction, des entreprises locales peuvent être retenues pour le chantier. L’hôtellerie et la restauration locales bénéficient également de toute façon de l’activité induite par la présence des équipes.

L’atelier proposé le mardi 7 novembre dans le cadre de la concertation préalable sera l’occasion de réfléchir à ces passerelles entre le projet et l’économie locale pour les favoriser.

Des revenus complémentaires pour les communes

Si le parc éolien de Wavignies est réalisé, les collectivités locales bénéficieraient de retombées fiscales importantes.

  • La Taxe Foncière sur les propriétés bâties.
  • La Contribution économique territoriale (CET), qui correspond à la fiscalité professionnelle générée par l’entreprise, composée de deux volets :
    • La Cotisation foncière des entreprises (CFE).
    • La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).
  • L’Imposition Forfaitaire des Entreprises de Réseaux (IFER), qui s’applique à tous les modes de production d’électricité.

Pour chaque éolienne d’une puissance de 3 Mégawatts installée à Wavignies, ce sont plus de 30 000€ de retombées fiscales annuelles, dont plus de 20 000€ versés à la Communauté de communes et à la commune d’implantation.

EDF Energies Nouvelles prend en charge l’entretien des chemins utilisés pour accéder au parc et verse un loyer à la commune pour leur utilisation.

Un système de financement participatif est envisageable. EDF Energies Nouvelles permet aux habitants qui le désirent d’investir sur le parc éolien de leur territoire, avec des taux d’intérêts garantis.

© EDF EN

Les mesures d’accompagnement, au bénéfice de la qualité de vie

A côté des mesures prises pour éviter, réduire ou compenser les potentiels impacts des éoliennes, des mesures d’accompagnement peuvent être mises en place.

Elles prennent la forme de projets imaginés en lien avec l’arrivée du parc éolien et qui doivent apporter une réponse à un besoin identifié localement. EDF Energies Nouvelles fournit un appui financier et/ou opérationnel.

Les ateliers proposés dans le cadre de la concertation préalable sont l’occasion de les imaginer ensemble.