Les grandes étapes

Les débuts du projet

En tant qu’Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE), un projet éolien doit respecter un cadre réglementaire rigoureux pour obtenir les autorisations préalables à sa construction. De nombreuses étapes sont ainsi nécessaires à sa conception. Après avoir validé le potentiel éolien du site puis obtenu l’accord des élus pour la poursuite des études,
EDF Renouvelables s’est assurée de l’accord des élus pour la poursuite des études. Puis l’entreprise a rencontré les propriétaires exploitants de la zone pour intégrer leurs terres à la zone d’études du projet. Enfin, EDF Renouvelables a mandaté des experts indépendants pour caractériser le territoire, identifier ses enjeux – c’est-à-dire les points d’attention à avoir – et intégrer ces éléments dans la conception du projet.

© EDF RE

Mât de mesure © EDF RE

Les quatre principales études, lancées à l’automne 2016, concernent les domaines acoustique, paysager, environnemental et socio-économique. Une fois ces études finalisées, EDF Renouvelables a disposé d’une vision claire de l’état actuel du site et des effets du projet. Cela lui a permis de définir la position des éoliennes la plus équilibrée et la plus cohérente avec les enjeux du territoire. Et aussi d’envisager les différentes mesures à prévoir pour éviter, réduire ou encore compenser les éventuels impacts du parc. L’ensemble de ces éléments constitue ce qu’on appelle « l’étude d’impact », pièce principale du dossier de demande d’autorisation.

L’instruction du dossier est faite par les services de l’Etat

Une fois le dossier constitué, il fut alors examiné par différents services de l’Etat, c’est-à-dire les administrations compétentes sur les différents aspects du dossier. Il a été également soumis à une enquête publique, organisée courant 2018 par un commissaire enquêteur. Au bout de quelques mois, c’est le Préfet de département qui a rendu la décision de délivrer l’Autorisation Environnementale Unique, sur la base des avis remis par ses services et par le commissaire enquêteur. Cette autorisation, qui regroupe l’ensemble des autorisations requises pour l’exploitation d’un parc, a donné à EDF RE la possibilité de concrétiser le projet.

Les ateliers publics ont été l’occasion de revenir sur les études, présenter les principaux résultats et la manières dont elles ont été menées.

Les étapes

PHASE 1 : LE PROJET INITIAL A 6 ÉOLIENNES 

Fin 2015-2016 

  • Premiers contacts avec les élus et les propriétaires exploitants de la zone d’étude

2017

  • Etudes techniques et démarche de concertation préalable et de co-construction du projet : les ateliers participatifs ont abouti à un projet de 6 éoliennes

Mars 2018

  • Etude du dossier par l’ensemble des services de l’Etat

Eté 2018 

  • Echanges avec les services instructeurs quant à la compatibilité du projet avec le radar de Montdidier

Début année 2020 

  • Etude technique montrant la compatibilité du parc éolien avec le radar de Montdidier

Hiver 2020

  • Poursuite de l’instruction du dossier, et approbation du PLU de Wavignnies qui exclut 3 éoliennes sur la partie sud de la zone du projet

PHASE 2 : LE PROJET ACTUALISÉ A 3 ÉOLIENNES

Printemps 2021

  • Confirmation officielle de l’Aviation Civile de supprimer le radar de Montdidier

Eté 2021 

  • EDF Renouvelables porte désormais un projet de 3 éoliennes, conforme au nouveau PLU

A VENIR

1er trimestre 2022

  • Tenue de l’enquête publique

2022

  • Obtention de l’autorisation environnementale

2024-début 2025

  • Préparation du chantier

2025-2045

  • Mise en service et production d’électricité

2045

  • Démantèlement ou renouvellement des éoliennes, recyclage des éléments