En savoir + sur l’éolien

Premières explications en vidéo

Comment ça marche ?

Une éolienne permet de transformer l’énergie du vent en énergie électrique.
Plus précisément, dès que la vitesse du vent atteint 10 km/h, les trois pales du rotor se mettent à tourner. Elles entraînent la génératrice, située dans la nacelle, qui produit l’électricité. Celle-ci transite alors par un réseau de câbles souterrains, jusqu’à un poste de livraison, un local équipé pour collecter l’ensemble de l’énergie produite par les éoliennes du parc. De là, elle est acheminée vers le réseau public d’électricité et distribuée aux consommateurs les plus proches, en fonction des besoins.

Représentation schématique des éléments d’une éolienne

© ADEME

Schéma d’un parc éolien

© ADEME

Les atouts de cette source d’énergie

L’éolienne produit une énergie non polluante : elle n’émet aucun gaz à effet de serre. Sa source d’énergie, le vent, est propre et inépuisable. C’est un moyen de production fiable, sans risque pour les populations voisines, et performant : une prévision précise de la production est possible 2 à 3 jours à l’avance. Enfin, les parcs éoliens sont « réversibles » : leur démantèlement est prévu par la Loi. De plus, l’expérience montre qu’une éolienne est recyclable à 80%. Constituée de grandes quantités de matériaux fortement valorisables (acier, cuivre), l’éolienne trouve facilement une seconde vie.

Un site pour en savoir plus www.comprendre-eolien.fr


Le saviez-vous ?

  • L’électricité produite par une éolienne terrestre de 3 Mégawatts (MW) couvre la consommation domestique de 3 000 personnes, chauffage inclus.
  • Une éolienne de 3 MW permet d’éviter l’émission de plus de 5 000 tonnes de CO2.
  • En France, l’énergie éolienne assure la consommation électrique de plus de 6 millions de foyers.

*sources : Ademe, RTE, Eurogroup Consulting
 

La place de l’éolien dans l’économie des territoires

  • Pour chaque éolienne d’une puissance de 3 Mégawatts installée à Wavignies, ce sont plus de 30 000€ de retombées fiscales annuelles, dont plus de 20 000€ versés à la Communauté de communes et à la commune d’implantation.
  • La filière éolienne représente 14 470 emplois en France dont 1 465 en Hauts-de-France, fin 2015* ;
  • Pour l’année 2016, ce sont 1,4 million d’euros de taxes locales versées par EDF EN au titre de ses parcs en exploitation dans la région.

*sources : FEE/Bearing Point